Bilan médical d’une déviation nasale interne et/ou externe

Bilan médical d’une déviation nasale interne et/ou externe

Il s’agit avant tout d’une consultation menée par un chirurgien ORL.

l’examen orl du nez

l’examen orl du nez

a/ L’interrogatoire

Quels sont les antécédents médicaux : traitement en cours, allergie …
Quels sont les antécédents de chirurgie nasale : septoplastie, rhinopastie, rhinoseptoplastie, turbinoplastie, fracture du nez, chirurgie de sinus, chirurgie maxillo-mandibulaire…
En cas d’interventions antérieures, il est souhaitable de récupérer si possible les compte-rendus opératoires mais aussi les anciens scanners des sinus de la face.
Quelle est la demande ? prise en charge de l’obstruction, remise en rectitude du nez, demande esthétique associée, correction d’une déviation traumatique (fracture du nez).

b/ L’examen clinique du nez

L’examen comprendra bien sûr un examen attentif de la partie externe du nez, une palpation du nez pour vérifier les différents soutiens notamment de la pointe et toutes asymétries du nez.
Un test de Cottle à la recherche d’une insuffisance de la valve interne et/ou externe.

valve nasale : la manœuvre de cottle

valve nasale : la manœuvre de cottle

c/ Les examens instrumentaux du nez

Un examen endonasal à la fois au speculum avec un bon éclairage et un examen endoscopique des fosses nasales (fibroscopie) pour vérifier les parties internes à la recherche d’une déviation de cloison, d’un hypertrophie turbinale, de polypes, d’une perforation de cloison.

 

l’examen endoscopique du nez

l’examen endoscopique du nez

Dans certains cas une rhinomanometrie pourra apporter des éléments supplémentaires notamment en cas d’insuffisance de la valve nasale associée

d/ Les examens complémentaires

Au terme de cet examen, il sera souvent utile de faire pratiquer :

un scanner des sinus de la face afin de faire le point sur les déformations osseuses internes et externes,

le scanner du nez et des sinus de la face

le scanner du nez et des sinus de la face

– dans certains cas de pathologie inflammatoire ou tumorale, ce scanner sera complété par une IRM des sinus de la face,

– un bilan biologique ainsi qu’un bilan allergologique pourront être nécessaires,

– dans certains cas, un traitement médical de première intention sera proposé au patient pour vérifier si la prise en charge d’une composante médicale de son obstruction, malgré les déviations, suffit à lever l’obstruction.

e/ Au terme des différentes consultations : l’indication chirurgicale

C ‘est au terme de plusieurs consultations, deux ou bien plus, qu’une indication opératoire sera proposée au patient dans le but de :
– lever l’obstruction : septoplastie associée si nécessaire à une correction de l’insuffisance d’une valve nasale et/ou d’une turbinoplastie.

– lever l’obstruction et remettre le nez en rectitude : rhinoseptoplastie associée si nécessaire à une correction de l’insuffissance d’une valve nasale et/ou d’une turbinoplastie,

– enfin lever l’obstruction, remettre le nez en rectitude et corriger l’esthétique du nez à la demande du patient : rhinoseptoplastie fonctionnelle et esthétique associée si nécessaire à une correction de l’insuffisance d’une valve nasale et/ou d’une turbinoplastie.

Share to Google Plus